lundi 10 septembre 2012

Le Beffroi tentations (St Antonin Noble Val)

Il y a, bien sûr, le charme certain de Saint Antonin .... surtout quand la saison touristique est finie ou presque finie et qu'on peut y flâner à son aise.



Tout près de la halle couverte, derrière le beffroi, il y a une petite cour le long d'une ruelle. C'est là que, quand il fait beau, se niche "Le Beffroi Tentations".
De prime abord le parti pris est surprenant puisque, sur la carte, on croisera Aphrodite, le Kama Sutra ou Cosa nostra ...
Mais le lieu est charmant et vaut bien une halte. Et puis, sur la table, il y a un vrai pain : un signe quasi infaillible.

Pour l'entame : dégustation de foie gras.
Le foie gras je n'aime pas trop en prendre au restau : j'en ai tellement préparé (et tellement mangé) que je suis difficilement satisfait. Ma dernière jubilation à base de foie gras c'était chez Barbier (Le Lion d'Or, Arcins) et j'en parle par ailleurs.
Mais là, j'avoue : il était top, le foie gras. Certes pas au niveau de celui de Barbier, mais irréprochable tout de même. Bien, vraiment.
Servi, en outre, avec un liquoreux de belle facture (un Jurançon, je pense. Mais sans pouvoir l'affirmer).

Dans la foulée, le Risotto tentations
Un joli (tant à l'oeil qu'au goût) risotto crevettes gingembre (que j'ai ensuite copié sans arriver à l'égaler) crêmeux et savoureux à souhait.

Le service est efficace (non le serveur ne tape pas un texto sur son iPhone, il est seulement en tain de prendre la commande) et agréable.
L'addition est sans doute un peu douloureuse pour un midi (10 € les entrées et desserts, 15 à 25 € les plats), mais on est sur de beaux produits, honnêtement travaillés et le cadre est plaisant à souhait.

Belle adresse.

(Septembre 2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire