samedi 19 juillet 2014

Le plaisir des choses simples



Hommos


Une grosse boite de pois chiches, deux citrons (un vert et un jaune), deux têtes d'ail dont on a enlevé le germe, quelques gouttes d'huile de sésame, un bon jet d'huile de l'olive et bien sur sel/poivre.
On passe le tout au mixeur (les tatillons pourront s'amuser à peler les pois chiches avant, mais ça ne sert pas a grand chose) afin de broyer en faisant une pâte onctueuse et homogène.
Il ne faut pas hésiter à rajouter de l'huile de l'olive si nécessaire ... en évitant toutefois de monter une grosse mayonnaise : c'est abject (on ne rit pas : j'ai eu une cuisinière qui s'était fait une spécialité de la mayonnaise aux pois chiches ...)




Caviar d'aubergines, ou de courgettes

Quelques aubergines ou courgettes coupées en tranches d'environ 1 cm, et grillées au four que l'on passe au mixer avec de l'huile d'olive (on trouve, par exemple chez Picard) des aubergines tranchées et grillées qui font parfaitement l'affaire). Pas trop hein ? il faut que ça ait de la tenue, qu'il y ait des morceaux, tout çà. Quand c'est fini on ajoute des graines de fenouil aux courgettes, et des graines de cumin aux aubergines.

(plus sur les courgettes que les aubergines : le Sauvignon by Beynat. Et, oui : c'est un joli vin et un vin bio. Serais-je en train de m'acheter une conscience ?)



Fèves à l'orientale

500 g de fèves tendres que l'on fait cuire dans 1/2 verre d'eau avec une bonne cuillère à soupe de cumin et de paprika, sans oublier d'ajouter un citron confit et un jet d'huile d'olive.
Cuisson pas trop longue (5 - 10 minutes suffisent !).
On enlève, bien sûr,  le citron avant de servir.







Carottes aux olives 


2 ou 3 oignons  découpés en petits morceaux que l'on fait blondir dans un fait tout.
Une fois blondis, on ajoute 500 g de carottes coupées en rondelles et on laisse cuire (loooooongtemps) d'abord sur feu vif, puis à feu doux et à couvert:
10 minutes avant la fin (quand les carottes sont ressué tendres a cœur), on ajoute deux poignées d'olives vertes et, forcément, on rectifie l'assaisonnement au cumin plutôt qu'au sel.








Rillettes de thon


Une grosse boite de thon au naturel, une demi barquette de St Moret, sel de Guérande.
Travailler à la fourchette jusqu'à obtention d'une terrine de rillettes. Ajouter progressivement le St Moret afin de ne pas avoir une consistance trop liquide. Ne pas passer au mixer, ne pas trop travailler sinon ça fait une pâte qui ne ressemble plus à rien
Pour un goût plus marqué mettre des sardines en lieu et place du thon.







Caviar d'artichauts
Une petite boite de fonds d'artichauts (égouttés), 1 ou 2 carrés frais, un filet d'huile d'olive.
Hop : au mixer !


Assaisonner de sel de Guérande,  et d'un tour de poivre du moulin. Un peu de cumin est, la aussi, sympa.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire