dimanche 1 mars 2015

Salon des Vins de Loire : Domaine de la Chataignerie




Le Salon des vins de Loire, je n'y étais plus passé depuis une quasi éternité.
Là, avec l'édition 2015, c'était l'occasion de réparer ça : quelques clients à voir, et puis aussi gouter pour me refaire un palais ligérien (ma performance au tout dernier Wine Blog Trophy semblant indiquer que ce ne serait pas totalement inutile !) et puis aussi, si l'occasion se présente, en profiter pour mettre des vrais gens - et leurs vins - sur des noms et des photos croisés sur Facebook.

Parmi ceux ci, au lendemain de la belle soirée au milieu de la Galerie David d'Angers, il y a eu la rencontre avec Benoit Gautier, au Domaine de la Chataigneraie.


Argilex
(2013)

Forcément sur argiles ... et silex !

Nez fin, de fruits et fleurs blanches, rond mais avec un bel équilibre acidulé grâce auquel fraîcheur et notes minérales épaulent le fruité.

Avec du gras et une belle longueur s'achevant avec une jolie finale : c'est un très joli vin de soif, mais aussi de table !
A un prix public de 6.5 € TTC  la quille : aucune hésitation !





Clos la Lanterne
(2013)

Lui, provient d'argilo calcaires
Nez aux notes beurrées / vanillées qui témoignent d'un boisé qui ne masque pas le fruit. Fraicheur et gras équilibrent ce vin long en bouche à la fraicheur finale très plaisante.
Belle bouteille, pour 12  € TTC au chai.

J'ai aussi goûté le Clos la Lanterne (2006).
Au nez, il présente une légère note d'évolution, avec ses pointes de cire et miel ... mais que ce soit à l'oeil ou au nez, si je vois pas l'étiquette : je le mets jamais en 2006 ! Car il y a également (encore ?) de jolies notes fruitées et florales. La bouche est ample et équilibrée par une belle acidité. J'y retrouve les pointes d'encaustique qui viennent complexifier le fruit.
Encore très jeune, c'est une jolie quille à mettre sur table pour y accompagner un poisson digne de ce nom, et aussi pour montrer qu'un beau blanc ça sait vieillir !
15 € TTC au Domaine !




Saint Martin
(2011) - Vouvray Moelleux

Nez de confit mêlant exo et pointe d'abricot. Un chouia réglissé.

Douceur et rondeur, avec la vivacité qui vient équilibrer cette sucrosité.
Très jolie finale !

J'aime beaucoup son équilibre. Le truc qui se boit !!







Clos Château-Chevrier
(1989)

Là, bien sur, je retire tout ce que j'ai dit sur le Clos la Lanterne (2006) : LE vin qui est étonnant de fraîcheur c'est celui ci !

Il a 25 ans ce pinard, ce blanc ?

Bon ... c'est le genre de bouteille qui te (qui me) renvoie à tes chères études ou, à tout le moins, bouscule allègrement quelques certitudes !
Là, pour le coup, c'est la grosse surprise du salon ! Etonnant de fraicheur et de jeunesse.









Vouvray - Brut Zéro

Tout ce que j'aime en matière de bulles : de la vivacité sans agressivité, avec un rien d'austérité ... pour un vin pur et droit.
J'aime beaucoup, malgré une bulle relativement discrète.

Vouvray - Bubble's Kiss (au second plan sur la photo)
Là, pour le coup la bulle est présente, ainsi que fine. Presque envahissante.
C'est bien, très bien même ... mais le Brut Zéro garde ma préférence !



Pour finir, Benoit Gautier m'a fait faire la rencontre de Boris Desbourdes et de ses vins..
Cette double rencontre, j'en parle dans un autre billet.
Enfin, bientôt ... disons : "dès que j'aurai retrouvé (et, surtout, déchiffré !) mes notes et que je me serai posé le temps qu'il faudra devant mon clavier" !

Et puis après, lors d'un prochain passage en Val de Loire, je passerai chez l'un et l'autre ... et pas que pour en ramener des photos !


Le site internet du Domaine de la Chataigneraie


Il y avait beaucoup de vins, et ils se boivent bien.
C'est une raison comme une autre de rappeler que : le vin est à consommer avec modération. Car l'abus d'alcool nuit à la santé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire