vendredi 26 juin 2015

VdV#77 : le vin qui vous ressemble





Une matinée de merde comme il y en a parfois, soumise aux humeurs d'un psychopathe en mal de défoulement.

Y a des jours comme ça ou tu te sens vraiment très fatigué.
Fatigué des autres, surtout. Certains en tous cas.
"Certains" car après l'épisode prise de chou devait venir un rendez vous plus sympa.

C'est à ce stade qu'est venu le salut.
Surtout le salut pour mon billet des 77emes VdV, en fait ...
Ouais : le VdV que je préside. 

Quand tu participes aux VdV il faut mettre un lien vers le blog des VdV, vers celui du président du mois (là c'est le président du moi !), et rappeler le thème qu'il a choisi.
Puis il faut aussi, il faut surtout, écrire un billet.
Or c'est bien là aussi que le bât blesse, ou blessait : le thème du mois.
Le vin qui vous ressemble ?
Quel angle choisir, et de quel vin parler !?
Auto malédiction du thème à la con que je tourne et retourne en tous sens dans l'espoir de trouver une issue.
Et puis voilà la matinée de merde qui se pointe, puis la bagnole vers le rendez vous s'annonçant sympa, lui.

Alors que faire : de quel vin parler ? Sous quel angle l'aborder ?
Simple !
Prendre mon état d'esprit du moment et l'améliorer en passant outre les contraintes, les conflits, la mauvaise foi et l'agressivité pour gagner en légèreté, en amabilité et en droiture.
Trouver le vin auquel j'aimerais ressembler et faire en sorte que ce soit lui qui me ressemble.
En quelque sorte :
j'y pense donc je le suis.
Travailler sur mon ressenti, sur mon ressentiment, pour passer au positif.
Le faire en pensant au rendez vous qui approche et aux vins qui vont le sous tendre.

Le rendez vous est au domaine de la châtaigneraie.

Alors, bien sur, penser au Bubbles Kiss de Benoit Gautier !

Puis déguster, et boire pour fusionner.
Une fois passé le "i love you" de la capsule, le Bubbles Kiss se révèle comme un Chenin, un Vouvray, dont la bulle est fine, légère, et abondante.
Un vin droit, à la belle aromatique (pomme fraîche, poire, une pointe florale) sur un équilibre acidulé qui apporte ce qu'il faut de fraîcheur, sans excès (très léger dosage, de l'ordre de 6 g).
Le truc qui te met de bonne humeur, même après une matinée de merde.
Le vin dont tu te dis que, soudainement, vous vous ressemblez et vous retrouvez dans la légèreté et le plaisir du moment.

Bubbles Kiss
?
Ce jour là c'était le vin avec lequel je n'ai plus fait qu'un dès la première coupe, puis pour le reste de la journée. 

Et c'est heureux.




Comme l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, c'est à consommer avec modération.






En réservant avant toute visite on pourra, sans
modération aucune, visiter les impressionnantes caves du Domaine de la Chataîgneraie.



1 commentaire: