vendredi 3 juillet 2015

Slovénie (2007)




C'est un tout récent billet sur le blog des 5 du vins (que l'on trouvera là) qui m'a fait retourner en arrière sur le mode

bon sang mais c'est bien sur : la Slovénie, ses cépages qui font de si beaux vins à Guerila, mon vieux blog disparu qui était hébergé sur myspace, première époque.

Gagné : ce wine trip slovène d'août 2007, il m'en reste quelques agréables souvenirs, un brouillon bien avancé et des photos.
Ce brouillon avancé je n'y change rien à pat quelques efforts de mise en forme et l'élimination presque complète de la version anglaise (ouais : à l'époque Myspace, j'ai eu un blog bilingue et c'était trop la classe)
Séance archéologique :




Slovénie (13 - 17 aout 2007)


Humeur actuelle : empreint de gratitude

Retour aux affaires avec un séjour d'une trop petite semaine en Slovénie, en support à Z.
J'aime ce pays et ceux qui l'habitent ... mais je vais, ici, surtout parler des vins et de ceux qui les font. Une leçon d'agréabilite.

(Back to the mine, back to the wines !)

Base = Ptuj




Jolie petite ville Slovène où vit Z. (en fait ou il re-vit, après une escapade à Ljubljana)



Ptuj je m'y suis maintes fois repris pour arriver à le dire correctement.
Puis j'ai abandonné.

Petite ville au sein de laquelle je continue à m'intéresser aux portes. Y a t il un psychiatre dans la salle ?

C'est cool les lapins.
J'aime bien çà.

A l'époque je les aimais surtout avec de la tapenade, de l'ail et des olives noires.

Maintenant j'évite.


Bref, Ptuj et le vin ... or le vin à Ptuj, c'est à Ptujska Klet !



Ptjuska Klet



Ptjuska = de Ptuj
Klet = tout ce qui est sous terre. On peut donc avoir un parking Klet ou une cave pas forcément de vinification. Mais quand Klet est associé à un nom de ville il s'agit bien de la cave de vinification locale.



Intéressante (et longue) réunion technique avec l’œnologue maison puis visite des chais.





Bien sûr, avant çà, nous avons dégusté.
Beaucoup.
Très jolis vins blancs sur la fraîcheur et le volume. Qualité aromatique irréprochable.

Des vins de pur plaisir dont je ramène (seulement) 3 bouteilles.
On pourra leur reprocher de céder à la mode du Sauvignon (entre autres), pour autant ils restent de beaux vins.








Vinska Klet Bric


Humeur actuelle :ivre

Fatalement on a bougé.
Tellement bougé qu'on s'est retrouvés aux confins de la Slovénie, l'Italie et la Croatie (y avait peut être encore un ou deux autres pays dans le coin ? mais je suis pas sûr à 100%).
Et nous avons fini par atterrir dans le genre de coin où tu passes ni par hasard, ni sans raison.
On a quand même été arrêtés par 2 policiers sortis de nulle part sur un embryon de route. Ils représentaient la fin de l'espace Schengen. Limite David Vincent.
Cool.


Ce qui a VRAIMENT été cool, c'est l'arrivée sur la Vinska Klet Bric
(donc si tu te souviens de ce qu'il y a plus haut :
Vinska Klet Bric = Cave de Vinification Bric. Prononcer Britchhh. C'est plus simple que Ptuj qui devrait donner un genre de "Ptiouïïïï").


Et là, c'est pas laid du tout !! (même si c'est paumé au milieu de nulle part)



(la haie du fond, c'est la frontière entre la Slovénie et la Croatie)


Puis nous arrivons aux bâtiments et une image me traverse l'esprit.
Juste le temps de shooter au jugé avant que Z. ne disparaisse. La prochaine fois je ferais mieux. Mais moins spontané.




A l'intérieur nous sommes reçus par un œnologue très sympa ... et très très très accueillant :






J'ai connu pires conditions de travail.
Bien pires





Fatalement on goûte tous les vins en bouteille pendant le repas.

Puis tous les vins à l'élevage après le repas.

Style complêtement différent de celui de Ptjuska Klet : ici on recherche la concentration, le volume, la matière avant tout.
En rouges comme en blancs.
Malgré tout, en blancs j'aime assez : y a de l'alcool mais l'acidité et un joli volume en bouche
tiennent tout çà. Nez plaisants, même si on laisse de côté floral / fuité de Ptuj. Plutôt bien fait, même si pas vraiment ma tasse de thé..
En rouge çà me parait difficilement défendable : OK, c'est d'un bon niveau technique mais les longues macérations liées au stress hydrique donnent souvent des finales trop dures.
Sur ce point là on achope : bien sûr il y a des méthodes correctives, mais quel intérêt ? Il faudrait surtout changer le dogme de vinification. Et le dogme ici est de macérer longtemps. Trop longtemps à mon goût sur cette matière première.
Soit ... (et puis, après tout, ce n'est pas moi qui achète ces vins !)



Slovenija. Guerila Wines

Humeur actuelle : nostalgique

Fatalement il fallait passer voir Uros.
Enfin, ses vins surtout puisque le 15 Aout nous avions eu une bonne grosse réunion technique à Ptuj, avec Uros.
L'année dernière, lors d'une soirée arrosée, j'avais déjà goûté (et apprécié) les vins d'Uros, pourtant ils se mettaient juste en place.
Bref nous sommes allés voir et goûter sur place.






Sur place j'assiste à la rencontre entre le Che et l'autre barbu le plus célèbre.






Bien sûr on visite la Klet.
Sobre et belle, la Klet.





Bien sûr on a tout goûté, sur fût comme en bouteilles.

Ici on fait (à de rares exceptions près) dans le local, le cépage autochtone, le truc dont t'as jamais entendu parler ailleurs. Surtout avec les superbes blancs !




J'ai pris quelques notes. C'était d'une élémentaire prudence !









Zelen (2006)

Nez de Romarin.
Belle bouche ronde, avec une petite amertume finale qui est bien dans le style et contribue au mordant (Quand bien même selon Uros l'acidité est plutôt basse pour le cépage). C'est un style de vin qui me va bien.

Pinela (2006)

Nez fin et intense d'ananas et pamplemousse : joli et frais ! Très jolie bouche ronde, équilibrée, avec du mordant ! Beau vin.

Rebula (2006)

Attaque fraîche sur une jolie bouche marquée par des notes évolutives. Le moins frais du lot. Un style très différent mais, encore, une réussite.

Belo (2005)

(c'est un assemblage.).

Jolie structure. Notes boisées épicées au nez.
Bien fait, mais pas l'extase en ce qui me concerne.

Rosé (2006)

(60% Merlot - 40% Cabernet sauvignon).
Un rosé structuré qui par sa qualité aromatique passera très bien en apéritif et dont la matière lui permettra de tenir son rang pendant le repas.
Joliment fait.






Puis on a aussi mangé quelques trucs (des protéines surtout !!). Tout en continuant à allègrement picoler.



Je sais : je suis un nain (un hobbit aspiré il parait !?) et y sont pas mal Uros Bolčina (à gauche) et Zmago Petrič, son boss (à droite).

Bref on était à un point ou soit on continuait à picoler et on dormait quelque part dans la cave, soit on partait.
On est partis.
Pas sûr que ce soit le bon choix.








J'ai ramené quelques bouteilles : le rosé, le zelen, et le rebula.

Quelques jours plus tard j'ai ouvert le rosé sur des filets de rougets (sur compotée d'oignons et réduction de tomate cœur de bœuf.
En résumé).





Il était toujours joli, le rosé.








Goriska Brd


Tout près de l'Italie : Nova Gorica ... et, donc, les chais de Goriska Brda.


Encore un vinificateur de talent.
Sympathique de surcroit



Juste quelques mots sur un de ses vins dont j'ai ramené une bouteille, avec un Merlot pas encore goûté, lui :



Quercus
Cuvée Beli
Rebula + Chardonnay + Sauvignon vert

Nez intense de poire et melon, avec une belle minéralité
Bouche fraîche et ronde. Bien équilibrée.
Longue finale avec remontée aromatique et impressionante longueur.





 
Et, pour finir, une photo dans la salle de réunion, photo sur laquelle je suis tombé en arrêt !








In the UK, these wines are imported by :
Late Vintage Ltd
15 Campbell Road
Croydon
Surrey
CR0 2SQ

Which definitively is great fun ! When I was working in the UK i was living at Croydon, which allready was great fun. Look : i definitively was living in the same place as Meliadus Baron of Kroiden ...Revenir, un jour ...



A boire avec modération (si vous en trouvez !) car l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire