lundi 3 août 2015

L'Ambroisie (Collioure)



Oui, forcément, parler de Collioure c'est enfiler les cartes postales comme d'autres les perles.
Pourtant, pour ces quelques jours avec mon fils je n'avais pas pris mon appareil photo.
Très convenable l'iPhone.

Mon premier gros souvenir de Collioure était lors d'un Congrès des Oenologues : repas et soirée mémorables sur la jetée.




Là c'était quand même plus calme. Moins alcoolisé aussi.

Toujours aussi beau, en revanche.








L'occasion, entre quelques
mouvements de brasse ou de crawl, de finir "Aux portes du vin", le livre d'Isabelle Chrétien-Sériot (puis d'entamer Deaf sentence ("la vie en sourdine") de David Lodge).




Un tour dans la forteresse.

































La forteresse a été l'occasion de me faire brièvement - et au grand désespoir de mon fils - un nouveau copain.

L'air de rien, après toutes ces années passées avec ma bonne vieille Chatte Earley, çà me manque la présence d'un chat (non,merci : pas la peine de me proposer vos chatons à l'adoption).



Puis monter au moulin et à La Glorietta. Marcher au milieu de l'odeur des pierres sèches.





C'était le 14 Juillet.
14 Juillet ou pas il fallait trouver un restau.
Vaste choix.

En allant vers le restau choisi nous passons devant l'Ambroisie.
Ca a l'air sympa alors on s'arrête.

Riche idée !

 Mises en bouche de bon aloi (avec un blanc sec au verre qui ne m'intéresse que très moyennement, je n'en parlerai donc pas davantage).


 
Côté plats c'est beau, c'est bon, avec de beaux produits parfaitement cuits.
Service irréprochable.

Très très bien, vraiment.

Surtout comparé à un certains nombre d'établissements du lieu qui font dans le pas bon mal préparé et survendu.



Le bonus ne vient pas des desserts (pourtant très sympa), mais de la musique et des danses sur la place juste à côté. Ca donnera sinon le rythme du moins l'ambiance du repas.




Belle adresse cette Ambroisie, pour un budget très raisonnable (une trentaine d'€ à deux).
Hautement recommandable !


Le site internet de l'Ambroisie.





(j'en profite par ailleurs pour dire que « Je valide mon inscription à Paperblog sous le pseudo afust ». Si, si, c'est bien moi)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire