samedi 19 décembre 2015

Domaine Les Sadons (Pauillac)




Ce passage en Médoc était enfin l'occasion de rendre cette visite à Alain : une visite plusieurs fois repoussée qui devait être l'occasion de revenir gouter le 2013 mis en bouteille, ainsi que le 2014 en cours d'élevage, mais aussi le 2015 encore en pièces détachées.
Pour le 2015, Alain a prévu un traitement inhabituel chez lui : monter à 50 % de bois neuf.


Alors nous commençons par goûter certaines des ces pièces neuves :



- Merlot 4
Robe très concentrée, beau nez mûr partagé entre fruits noirs et fruits rouges très mûrs sur une légère pointe boisée / torréfiée.
L'attaque est ronde, de la matière, joli fruit en milieu de bouche sur une finale toastée. Équilibré et expressif. Joli !

- Cabernet 1 (n°1 ... mais les derniers ramassés : le 5 octobre)
Vignes de 2001.
Robe profonde, déjà brillante.
Nez relativement ouvert.
La bouche est ronde, léger creux en milieu de bouche qui même sur une finale plus puissante. Jolie matière, mais plus sur la finesse que sur la concentration.


La cuve 2 (vide !)


- Cabernet 2
Jeunes vignes (plantées en 2008). Sur cette parcelle : double effeuillage et rendement de 45 hl/ha pour une vendange le 03/10
Nez relativement discret sur lequel le bois commence à  être légèrement présent.
Attaque ronde, très belle structure avec une grosse charge tannique mais une jolie matière.
Comme quoi des jeunes vignes bien menées peuvent sortir des vins au beau potentiel !

- Cabernet 3
Vignes de 2001, vendange le 03/10
Très grosse couleur.
Nez qui indique une belle maturité.
Là aussi très belle matière, de la concentration avec une grosse charge tannique, mais des tanins déjà enrobés. Pas une once de dureté. Beaux arômes de bouche (fruits noirs, pointe florale).
Très jolie, cette cuve 3.

- Petit verdot.
Vendange le 05/10, avec un petit rendement (35 hl/ha).
Depuis peu Alain travaille son Petit verdot séparément ... ce qui permet de le gouter séparément ... d'ailleurs mon fils garde un souvenir ému de sa première dégustation de Petit verdot pur, chez Alain ...
Celui ne déroge pas à la règle : œil noir, nez intense, ouvert et expressif, en bouche très grosse structure avec une acidité qui tend le tout mais sans mordant excessif.
Ca se goûte très bien et çà va très probablement permettre d'amener une dimension supplémentaire à ce 2015.

- Presses (pour le coup on n'est plus en barriques neuves).
Très structurantes (ben oui : ce sont les presses !), pour autant cette concentration ne se fait pas aux dépends de la netteté : aucun faux goût, beaucoup de matière mais avec une forme d'élégance.
Beau potentiel d'amélioration dans ces barriques là !


Nous passons ensuite au 2014 qui poursuit encore son élevage sous bois : globalement le bois est présent mais plutôt fondu (bois neuf moins minoritaire), on retrouve donc la patte d'Alain avec des vins sur le fruit et la finesse : il y a une joli matière avec un tanin au grain soyeux. 


Jolie structure acide, malgré une finale un peu plus sèche (mais à ce stade rien de plus normal).
Le vin s'annonce friand, à revoir après assemblage final.



Puis 2013 en bouteille, un vin que je n'avais pas encore goûté  à ce stade.
Belle robe rubis.
Nez ouvert, sur le fruit : c'est fin et joliment soutenu par les notes d'épices boisées.
En bouche de la rondeur et de l'amabilité : bonne matière, sur la rondeur et la fraîcheur.
Joli vin, qui ne prétend pas à la puissance de ses prédécesseurs ... mais qui permettra de les attendre en se faisant plaisir !

Allez, hop : on se précipite chez Alain !
(oui : je suis un influenceur)

Domaine Les Sadons
52, Grand rue, Saint Lambert
33250 PAUILLAC
(+33 5 56 59 26 47)


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez Le Domaine Les Sadons avec modération






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire