vendredi 19 février 2016

L'Embellie (Listrac Médoc)



Lorsque je rode dans le Médoc et que la faim me prend je fais en sorte que ce soit aux abords immédiats de l'une ou l'autre de mes cantines.
Mes cantines ?
Oui, il y en a plusieurs !

J'ai déjà évoqué "le Saint Seurin" (à Saint Seurin de Cadourne), j'aurais dû pondre un truc sur "Chez mémé" ... mais j'ai négligé de le faire ailleurs que sur Facebook, ce sera donc pour une prochaine fois.

Il me reste donc à parler de "L'Embellie" (à Listrac Médoc).
C'est celui que j'ai découvert le plus récemment, lors d'un arrêt destiné à rendre service à un vigneron.

Ma dernière visite remonte à cette semaine (le 16 Février).

Au premier regard, ce qui marque, c'est le joli choix de vins du coin (mais pas que) à des tarifs plutôt sages.

Au verre c'est pas mal non plus : je voulais un blanc sec ... il y en a trois.
Ouais : trois.

Ce jour le régional de l'étape était Le Cygne de Fonréaud (joli blanc médocain qui à mon sens gagne à être bu pas trop frais et après une ouverture précoce. En effet, en particulier dans ses jeunes années, le boisé me semble parfois un peu trop marqué).
Il y a avait aussi Marie, en Entre Deux Mers.

Et puis un vin "étranger" :
le Haute Vallée de Toques et Clochers (2013).

C'est vers ce dernier vin que je suis allé : çà fait un moment que je n'y étais pas revenu et j'ai eu, là aussi, parfois des désagrément avec un boisé un rien exubérant.

Servi à bonne température (= pas trop froid), bouteille en vidange ... joli vin, gras, ouvert, équilibré.
Rien à redire !





Rien à redire non plus au menu du jour dont le tarif est lui aussi plutôt sage (14 € pour entrée / plat / dessert) avec une offre du genre alléchant.

Alléchant ... mais je suis un chieur.

Bravo et merci encore au service et à la cuisine qui ont modifié ce qu'il fallait modifier pour respecter ma réputation de casse couilles et me permettre de manger.
Efficacement, rapidement et joliment fait !






Je passe sur l'entrée sympa et fraiche pour en venir aux Saint Jacques.
J'adore les Saint Jacques.
Mais y a rien de pire qu'une Saint-Jacques dont on n'a pas maitrisé la cuisson !
Là la cuisson est au poil alors elles sont au top, les Saint Jacques.
(la garniture initialement prévue était une purée de patates douces et ce devait être fort bon).








A être pénible, je le suis jusqu'au bout, y compris sur le dessert !
Quelques fruits rapidement et joliment préparés et tout va bien !
Encore merci au service et à la cuisine.
En plus la framboise est une de mes grandes faiblesses (et le fruit de la passion était mûr ... et il vaut mieux car pas mûr çà dépote !).












Pour finir, il faut noter que la carte est elle aussi plus qu'attirante !


Bref : une belle adresse dans le Médoc ou on peut aller en confiance (j'en suis à 3 visites, avec un égal bonheur).





Une belle adresse ?
Oui : l'adresse on peut aller la chercher sur leur site internet !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire