dimanche 7 février 2016

SVL16 : Château de la Ragotière (Muscadet)

Le Château de la Ragotière des Frêres Couillaud, je l'avais découvert à la fin des années 90 par l'intermédiaire de l'antenne locale de l'ex ITV.
Autant dire que çà commence à dater ! à dater d'autant plus qu'ensuite, peu à peu, j'ai perdu le fil de leurs vins.
L'occasion l'édition 2016 du Salon des Vins de Loire a été l'occasion de me remettre les papilles en ordre de marche en goûtant et goûtant encore.

Revue de détail :


Muscadet (2015
) (encore sur cuve, pas forcément l'assemblage définitif qui sera finalisé vers Mars ou Avril.)
Nez ouvert sur des notes florales et minérales. En bouche : rondeur et tension, beau volume, notes de fruits à pépin.
Jolie finale.
De l'équilibre, de la fraîcheur et de l'harmonie : beau vin à venir.

Vieilles Vignes (2014)
Vignes de l'ordre de 50 ans, sol silico argileux sur micaschistes.
Nez fin de fleurs et de fruits sur une agréable minéralité.
Bouche ronde mais tendue. Très bel équilibre.
Beau vin (prix public annoncé : 5.20 € TTC, alors aucune hésitation !).


Vallet (2012)
On est sur un Muscadet en communal, donc "Vallet".
Pour sa carte d'identité : vieilles vignes, petits rendements, schistes et long élevage - sans batonnage - qui le verra passer 2 hivers avant mise en bouteille (30 mois).
Nez ouvert, de belle maturité avec d'intéressantes notes minérales. Superbe bouche par son volume, son équilibre et sa structure acide irréprochable. C'est long, élégant et là aussi très minéral.
Mon coup de cœur sur cette dégustation ! Pour un TTC public annoncé de 10 € : là aussi, à mon avis y a pas trop de question à se poser à propos d'un si beau vin !




A La Ragotière il y a aussi, et depuis un bail, une gamme cépages intéressante. Un gamme qui fait un écho marrant aux discussions actuelles à propos de l'introduction en appellation Muscadet de cépages venus d'ailleurs ...

Chardonnay (2015 - Assemblage 1 qui n'est peut-être pas totalement conforme au choix final qui reste à faire)
Nez de fleur et de fruits à noyaux. La bouche est fraîche, avec ce qu'il faut de gras et se termine sur une jolie finale. Aromatique, plaisant, tout en légèreté : un joli vin de picole !
5.20 € TTC / bouteille


Sauvignon (2015)
92% Sauvignon blanc + 8% Sauvignon gris
Nez frais, avec un joli végétal (buis / bourgeon de cassis). Attaque ronde et relativement douce puis la fraîcheur se fait sentir et mène à une pointe d'amertume finale, où se retrouvent les arômes qui sauvignonnent joliment, qui permet de finir sur une note un peu plus ferme.
Bien typé.

5.70 € TTC
Sauvignon gris (2014)
(rendement de l'ordre de 30 hl/ha)
Intense nez sur les agrumes et les exo, notes de fleurs blanches.
Bouche à la fois suave et fraîche, avec d'intenses arômes de bouche (pêche, pamplemousse) et un léger et plaisant amer finale qui prolonge joliment le tout en rappelant l'écorce de pamplemousse.
Ca aussi j'aime beaucoup ! (j'aime aussi le prix public TTC de 6.20 €).

Viognier (je n'ai pas noté le millésime ni fait de photo)
Surgreffé en 1997 sur du Melon de 13 ans.
Nez fin, complexe bien qu'un peu sur la réserve.
Belle attaque presque crémeuse, équilibrée par la fraîcheur sous-jacente. Bouche un peu en retrait, avec d'intéressantes notes de pêche blanche et d'épices douces. Très rond sans aucune lourdeur.
Ca aussi j'aime (vraiment) beaucoup !

5.60 € TTC

Petit manseng (2013)
Bel équilibre : TAV 12% pour un théorique à 16.5 %.
Du gras, de la sucrosité, tout en gardant de la légèreté.
Vin sur la poire fraîche avec des notes miellées / épicées.
Joli !

Bel équilibre pour une finale qui reste fraîche.
9.20 € TTC





Comme d'hab :

les vins du Château de la Ragotière sont
"à consommer avec modération : l'abus d'alcool et dangereux pour la santé"







(en même temps ils sont quand même vachement bien faits ces vins là)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire