samedi 27 février 2016

SVL16 : Enclos du Petit Chien (Cheverny)

Je l'évoquais dans mes précédents billets à propos des rencontres dégustations faites à l'occasion de l'édition 2016 du Salon des Vins de Loire : il y a eu le retour vers de vieilles connaissances, la découverte d'une gamme précédemment entrevue grâce à 2 ou 3 vins, et bien d'autres prétextes pour goûter - souvent avec plaisirs - tel ou tel vin.

Il m'en reste encore quelques uns à aborder sur ce blog. Pour cette fois c'est d'une présentation et d'une rencontre dont il s'agira.

En 2015 Benoit Gautier (si je n'ai pas encore parlé de la dégustation faite avec lui lors du SVL 2016, c'est que j'en suis revenu avec une quille d'une cuvée de bulles que je n'avais pas encore goûtée ... et qui attend encore d'être sacrifiée !) m'avait présenté Boris Desbourdes, donc ses vins.
En 2016 il a eu encore moins de chemin à faire puisqu'il a servi d'intermédiaire pour me mener aux vins de L'Enclos du Petit Chien ... un "enclos" avec lequel son Domaine de la Châtaigneraie faisait stand commun.


3 vins au programme :

Cheverny Blanc (2015) Enclos du Petit Chien

Robe brillante et limpide, d'un jaune clair et pâle.
Nez intense, frais et fleuri (fleurs blanches) qui sauvignonne joliment sur un fond minéral.
La bouche est fraîche, construite sur une structure acide contrebalancée par un joli volume qui ne l'efface pas.
Arômes de bouche plaisants (agrumes, exo, notes florales), malgré la mise qui datait de 15 jours le vin était déjà prêt, frais, et en place.
Ce 70% Sauvignon + 30% Chardonnay est un joli vin de plaisir qui tiendra quelques années ... si on arrive à en garder quelques bouteilles (ça doit pouvoir se faire tant le prix est doux : de l'ordre de 7.5 € TTC en prix public).


Touraine Sauvignon (2015) - Domaine Croix Angier
(Dans les millésimes précédents ce 100% Sauvignon se nommait "Croix Bouquié")
Certes c'est un 100% Sauvignon, pour autant son nez me semble moins "typé Sauvignon" que le 70% qui précède : la minéralité m'y parait plus sensible, même si je suis avant tout sur le petit fruit acidulé et sur l'exotique.

La bouche est très ample (sans être crémeuse car bien équilibrée) et s'achève sur une jolie finale plus légère et enlevée, marquée par une petite pointe d'amertume qui dynamise la finale en lui donnant du mordant.
Encore une fois un joli vin.

Cheverny rouge (2104) - Enclos du Petit Chien
(assemblage de Gamay, Cabernet franc et Cot)
Robe d'un rubis très jeune de bonne intensité.
Au nez le vin pinote joliment sur des notes de fruits noirs murs (cerise), accompagnées de cassis mais aussi d'un léger floral. Avec un chouia d'épicé pour couronner le tout, c'est ouvert, expressif, complexe et très plaisant.
L'attaque est ronde, le fruit est immédiatement là et accompagne plaisamment l'équilibre et l'harmonie de ce joli vin croquant. Il s'achève sur une finale encore un peu serrée (tanins de belle facture) avant l'arrivée des notes de fruits et d'épices douces.
Beaux tanins, bonne structure : on gagnera donc sans doute à attendre encore quelques années pour que cette finale déjà plaisante achève de se fondre.


Jolie rencontre dont je remercie encore une fois Benoit Gautier ... avant de passer à cet Enclos du Petit Chien en ramener quelques cartons pour ma cave personnelle et privée (que je partage avec plaisir !).


comme d'hab, et même (surtout ?!) si les vins sont bons :

à boire avec modération.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.


3 commentaires:

  1. http://www.lemonde.fr/grands-formats/visuel/2016/02/27/a-bordeaux-un-autel-pour-bacchus_4872931_4497053.html
    article sympa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, ouais.
      (encore que je ne voie pas bien le lien avec Cheverny en général, et l'Enclos du Petit Chien en particulier)

      Supprimer
  2. rassurez vous: je n'ai aucun avis sur l'enclos du petit chien et je n'envisage pas d'en avoir, au moins dans la prochaine décennie

    RépondreSupprimer