dimanche 3 juillet 2016

Et le soutien vint des vegans ...



Sur ce blog et, plus rarement, sur d'autres supports je fais régulièrement état de mes doutes à propos de la Biodynamie.
Des doutes qui sont suscités tant par les fondements et la comm qui en est faite que par les applications de terrain revendiquées par ses pratiquants.




Guide pour l'élaboration des préparations bio-dynamiques
Mouvement de culture bio-dynamique (2008)

Au delà de mon fan club, que je remercie de son indéfectible soutien, je me sens parfois un peu seul ...


J'imaginais pourtant que l'évocation du vidage de crânes de chèvres ou de chatons serait à même de me faire comprendre et apprécier de telle ou telle folle aux chats et autres défenseurs de la cause animale.

Quitte, pour cela à faire dans le gore en montrant les outils accrédités.

C'était visiblement peine perdue.




Du moins jusqu'à ce que l'espoir arrive jusqu'à moi.
Il est nord américain et vegan l'espoir, venu en droite ligne d'un importateur nord américain et transmis par l'un de mes honorables correspondants.



Oui : les vegan ne veulent pas de vin en biodynamie car les vegan sont préoccupés par certaines pratiques biodynamiques. 
Les vegan, ils aiment les chatons - et pas que les chatons - faut croire ?

 



Quand je lis ce genre de choses çà me redonne espoir en l'espèce humaine.
Ou pas.

Ça doit pouvoir se discuter.

Et pas seulement parce que l'on me souffle dans l'oreillette que pour certains vegan, le travail à la vigne par traction animale est inacceptable car assimilable à de la maltraitance animale.
Nous vivons une époque formidable.

Mais c'est quand même cool pour les chatons et les chèvres.



1 commentaire:

  1. Le veganisme fait déjà trop de dégâts chez beaucoup de jeunes (importantes pertes de poids & mauvaises analyses sanguines p e) pour que je ne fasse jamais son apologie ⚠️

    RépondreSupprimer