dimanche 10 septembre 2017

Wine trip


Je suis passé à plusieurs reprises en Croatie.
Pour le boulot à chaque fois.

Là aussi, mais pas que.

Bien sur il y avait cette conférence à FestiWine Dubrovnik : microbio appliquée à la vinification du Sauvignon blanc. Mes copines les levures, ce qu'elles sont, font ou ne font pas ... et pourquoi elles le font ou pas, selon les conditions dans lesquelles le vinificateur les met.

La routine, en anglais. Sans doute awkward l'english (sans parler de l'accent), mais english tout de même.
Puis, bon, Oxford est assez loin de la Croatie ...

Mais il y avait aussi le gros avantage de causer à une manifestation du genre FestiWine Dubrovnik : c'est Festi et en plus il y a plein de producteurs qui font goûter leurs Wines.



En voici quelques uns :


Bratoṧ Vina
(Croatie)
Malvasija dubrovački (2016)
Agréable nez de fleurs blanches et fruits secs.
Attaque ronde, belle fraîcheur, beau fruité de bouche. Tension qui mène à une finale saline très plaisante.







Franica Sunj Pezo

(Croatie)
avec Radoslav, qui fait une production de l'ordre du confidentiel. Il s'agit de rouges ... ce sont donc deux des rares rouges que j'ai goûtés sur ces deux journées.
Plavac mali Sunj (2016)
Couleur soutenue.
Nez de fruits noirs et d'épices.
Attaque ronde, puis bouche fraîche. Retour aromatique sur les fruits noirs.
Fraîcheur finale qui prolonge le vin sans agressivité. Joli. Gagnera à être attendu.



Dingac Sunj (2015)
Couleur intense.
Notes de fruits cuits, sur mûrs. Chaleur.
Matière dense, tanins serrés, maturité sensible. Finale puissante.
C'est mûr, c'est chaud sans être brûlant et c'est joli, dans un style puissant.




Degrassi

(Croatie (Istrie))













Viognier Contarini
(2015)
Fleurs blanches, fruits secs (amande) au nez
Rond, gras, mais équilibré par une jolie vivacité. Amplitude. Joli vin.

Malvazija istarka Bomarchese (2015)
Nez ouvert, sur les fleurs blanches et les agrumes (citrus)
Bouche ronde, charmeuse, charnue. Feurs blanches. Bel équilibre

Chardonnay Ferne (2015)
Fruits jaunes, amande.
Belle trame acide qui sous tend le gras et la chair du vin. Bel équilibre.
Joliment fait

Malvazija istarka Bomarchese selekcija (2015)
Mon préféré de la série pour sa minéralité (pierre à fusil), et ses notes florales.
Très long, tension et charme. De la chair. Remarquable équilibre/ Très beau vin.


Kobal Wines
(Slovénie)
Sauvignon Kobal (2016)
Le Sauvignon de Bojan reste mon préféré dans sa gamme. Cette année une empreinte des thiols peut-être un peu plus marquée que pour le millésime précédent. Du gras, beau volume, acidité ciselée qui équilibre tout çà. Très belle bouteille.

Sipon (2016)
Nez fin, ouvert, plaisant sur les fleurs et fruits exo et à chair banche. Léger épicé.
Attaque ronde, belle sucrosité (mais sans sucre résiduel), bonne structure acide. Gras, long et fin. Belle réussite.
J'aime beaucoup le Sipon (autrement dit le Furmint)





Medugorje Carska Vina
(Bosnie Herzegovine)





Carska Zilavka (2015)
Nez fin sur les épices et les fleurs, herbes aromatiques aussi.
L'attaque est ronde, beau volume, belle matière. De la tension. Aromatique florale et épicée.
Belle quille.

Carska Blatina (2014)
Couleur de bonne intensité, encore jeune.
Cassis et fruits noirs au nez (20 % Cabernet sauvignon).
Bouche ronde, belle matière, retour sur les fruits noirs. Équilibre et harmonie. Belle densité.
Joli vin.

Domina Zilavka (2015)
Ça sent la garrigue, sur des notes boisées épicées / coco (type bois américain, ce qui n'est pas trop ma tasse de thé même si c'est pas vilain sur ce coup là).
C'est frais, tendu, et très plaisant en bouche.


Pas mal d'autres quilles encore, pas toujours réussies d'ailleurs.
Ma conférence et son after - bien sûr avec une dégustation - ont été l'occasion d'échanger agréablement (mais trop brièvement) avec Siniša Lasan. Nombreuses questions et remarques petinentes. Il faut dire que  Siniša Lasan est sommelier et a pour but de devenir le premier maître sommelier de Croatie ... d'où sa présence à ma conf (J'espère qu'il y aura trouvé ce qu'il espérait !?), il officie à Proto, restaurant de Dubrovnik.
Une table du genre hautement recommandable.
A Dubrovnik on peut aussi aller manger au 360. Remarquable table et belle carte des vins, mais des tarifs (justifiés !) du genre significatif.
J'y ai bu un superbe Posip (2014). Probablement ce que j'ai goûté de mieux en Croatie : c'est le Posip de "Mike" Grgich. A lui seul, ce vin pourrait justifier le déplacement. C'est dire.



A propos de déplacement dans des régions viticoles méconnues par chez nous vous vous offririez bien un bon gros wine trip " en mode découverte ?
Il y a une option clef en mains !
C'est Satori World Travel qui propose çà.
"Çà" ?

Un séjour en Moldavie, du 6 au 12 Octobre, à l'occasion du Festival du Vin de Chisinau.
Le (beau) programme, amplement pourvu de belles rencontres viniques et autres dégustations (mais pas que), est consultable en suivant ce lien.

Magnez vous : c'est bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire